Ambassadeur en recherche / Prix Relève professorale

Ces prix sont décernés à des professeurs de l’ESG UQAM, sur la recommandation du Comité de la recherche l’École, en guise de reconnaissance de l’excellence de leur contribution en recherche.

Le prix relève professorale vise à soutenir un professeur en début de carrière dont la programmation de recherche est bien engagée.

Le nouveau prix Ambassadeur en recherche vise à reconnaître la contribution à l’avancement des connaissances scientifiques d’un.e professeur.e établi.e dans son domaine.

Récipiendaires pour le Prix relève professorale en recherche

2018

Valérie Michaud, professeure au Département d’organisation et ressources humaines, a remporté le prix de la relève professorale 2018. Professeure en gestion des entreprises sociales et collectives à l’ESG UQAM depuis 2011, ses recherches portent sur la gestion des entreprises sociales et collectives, qu’on appelle aussi les entreprises d’économie sociale.

Comment réussir à combiner des visées sociales et des objectifs économiques, tout en laissant place à la gouvernance démocratique de leurs structures alors que les paramètres environnementaux exigent adaptations et décisions rapides? Tout cela suscite des paradoxes de gestion pour ces coopératives ou organismes à but non lucratif qui sont au cœur de ses recherches et publications de V. Michaud. L’objectif général des travaux de recherche de Valérie Michaud est donc de professionnaliser le secteur de l’économie sociale en l’outillant sans en dénaturer ses objectifs sociaux.

Les récipiendaires des années passées

2017

Thi Thanh Hien Pham

Diplômée d’un PhD en télédétection, la professeure du Département d’études urbaines et touristiques Thi Thanh Hien Pham a démarré sa carrière professorale à l’ESG UQAM en 2012. Elle a à son actif 29 publications et a obtenu plusieurs subventions du CRSH. Au cours des dernières, elle a aussi établi des partenariats de recherche avec le Musée des Femmes de Hanoi, l’ONG Healthbridge, qui travaille sur la santé publique en milieu urbain, et les directions de la santé publique de la région de Montréal. Tout en continuant à explorer les questions de recherche sur les espaces verts et les aménités urbaines qu’elle avait développées au cours de son doctorat et de ses postdoctorats, elle a développé au cours de dernières années un nouvel axe de recherche sur l’urbanisation dans les villes de taille moyenne en Asie du Sud-est.

Elle a aussi apporté sa contribution au bon fonctionnement des institutions de recherche en siégeant sur le comité d’évaluation des demandes de CRSH Développement Savoir en 2016-2017 et en participant à l’équipe éditoriale de la revue Landscape and Urban Planning.

Récipiendaires pour le Prix carrière professorale en recherche

Les récipiendaires des années passées

2016

Corinne Gendron

Marie J. Bouchard


2015

Pas de récipiendaire


2014

Luc Noppen

Le Prix carrière 2014 a été attribué au professeur Luc Noppen, professeur au Département d’études urbaines et touristiques. Spécialiste reconnu au Canada et sur la scène internationale en matière de patrimoine et de paysage construit, Luc Noppen est professeur au Département d’études urbaines et touristiques de l’ESG depuis 2001. Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain, communicateur réputé, professeur invité notamment à Paris, à Brest, à Harvard, à Vancouver, à Toronto, il est membre de la Société royale du Canada, docteur honoris causa de l’Université Jean-Monnet (France). Il a reçu de nombreux prix qui témoignent de l’importance de son oeuvre et de sa pensée: Bourse Killam, Prix Thomas-Baillairgé de l’Ordre des architectes du Québec et Prix Gérard-Morisset, plus haute distinction du Québec dans le domaine du patrimoine.


2013

Brian Hobbs

Titulaire de la Chaire en gestion de projet de l’ESG UQAM, Brian Hobbs est diplômé en génie industriel et détenteur d’un MBA, d’un PhD en management et de la certification Project Management Professional (PMP) du Project Management Institute (PMI). Depuis plus de vingt-cinq ans, il est professeur en gestion de projet à l’ESG UQAM. Membre du Bureau des gouverneurs du PMI-Montréal, il a été membre des comités consultatifs du PMI sur les référentielles et sur la recherche. Il est réviseur pour le Project Management Journal et l’International Journal of Project Management. Il est fréquemment invité à donner des conférences dans des colloques de gestion de projet internationaux.


2012

Louis Phaneuf

Louis Phaneuf enseigne au Département des sciences économiques depuis 1980. Chercheur dans le domaine de la macroéconomie et de l’analyse des cycles économiques dans les pays industrialisés. Ses recherches portent plus particulièrement sur l’identification et l’explication des causes de la crise financière récente qui a marqué, non seulement l’économie américaine, mais aussi l’économie mondiale. Louis Phaneuf a également enseigné dans plusieurs universités à travers le monde, dont l’Université Paris I-Sorbonne.

Il est le cofondateur du Groupe Canadien d’Études en Macroéconomie (CMSG) qui organise, depuis 25 ans, la plus prestigieuse conférence canadienne réunissant les meilleurs chercheurs internationaux en macroéconomie. Il a dirigé le Centre de recherche sur l’emploi et les fluctuations économiques de 1991 à 2000. Il est également fondateur et premier directeur du Centre interuniversitaire sur le risque, les politiques économiques et l’emploi (CIRPÉE), qu’il a dirigé de 2000 à 2002. Ses textes de recherches ont été publiés dans les meilleures revues scientifiques de sciences économiques, notamment dans l’American Economic Review, la Review of Economic Studies et le Journal of Monetary Economics.
Rappelons que Louis Phaneuf a reçu un Prix hommage lors du Gala Prix Performance 2011, de l’ESG UQAM, en novembre dernier. Il a été récompensé pour sa carrière remarquable comme professeur et chercheur en macroéconomie.


2011

Pas de récipiendaire


2010

Denis Harrisson

Embauché comme professeur à l’UQAM en 2003, après avoir enseigné durant 13 ans à l’Université du Québec en Outaouais, Denis Harrisson publie régulièrement les résultats de ses recherches dans des revues spécialisées de haut niveau, telles British Journal of Industrial Relations et Relations industrielles. Spécialiste dans le domaine des innovations sociales au sein des entreprises, il a été directeur du Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES) de 2003 à 2009.

Le professeur Harrisson a obtenu au fil des ans plusieurs importantes subventions de recherche de la part du Conseil de recherche en sciences humaines (CRSH), du Fonds de recherche sur la société et la culture (FQRSC) et de la Commission européenne. En plus de ses responsabilités administratives, il a dirigé plusieurs étudiants de maîtrise et de doctorat et encadré plusieurs stagiaires postdoctoraux.


2009

Claude Fluet

Embauché comme professeur à l’UQAM en 1983, Claude Fluet a publié au fil des ans de nombreux articles, dont une dizaine dans des revues d’excellence reconnues internationalement (Rand Journal of Economics, Economic Theory, European Economic Review, International Review of Laws and Economics, Journal of Risk and Uncertainty, etc.). Pionnier et spécialiste de l’analyse économique du droit, M. Fluet a toujours eu le souci d’appliquer ses résultats théoriques fondamentaux à des questions à fortes retombées sociales, telles que les questions de tarification et d’interfinancement dans les régimes obligatoires d’assurance-automobile, le rôle de la publicité et des prix comme signaux de qualité des marchés, ou l’optimalité des sanctions ou des règles de preuve dans un système judiciaire. Il a reçu en 2005 un doctorat honorifique de l’Université de Nancy.


2008

Jean Perrien

Embauché comme professeur à l’UQAM en 1986, Jean Perrien a enseigné le marketing au Département de stratégie des affaires de l’ESG UQAM pendant plus de vingt ans. Il a été directeur du Centre de recherche en gestion de 1995 à 1997, puis titulaire de la Chaire de management des services financiers, créée en 2003. Auteur de trois livres sur le marketing, ainsi que de plusieurs dizaines d’articles, ses intérêts de recherche portaient surtout sur le marketing des services financiers et le marketing relationnel.


2007

Teodor Gabriel Crainic

Professeur au Département de management et technologieTeodor Gabriel Crainic œuvre à l’École depuis 1987. Depuis septembre 2006, il est titulaire de la Chaire de recherche industrielle du CRSNG en management logistique, rattachée à l’ESG UQAM et créée grâce à une contribution de 1 700 000 $ provenant de partenaires publics et privés.

Directeur du Laboratoire sur les systèmes de transport intelligents du Centre interuniversitaire de recherche sur les réseaux d’entreprise, la logistique et le transport (CIRRELT), ses intérêts de recherche portent sur l’optimisation des réseaux et combinatoire, les méta-heuristiques et le calcul parallèle. Il est auteur et coauteur de plus de 120 articles scientifiques et co-auteur de STAN, une méthode et un logiciel pour la planification stratégique des systèmes de transport multimodes, multiproduits, utilisé par des institutions de planification dans 16 pays. Il est cofondateur des séries de congrès internationaux. Lauréat du Prix d’Excellence en recherche de l’Université du Québec, en 1993, il a également reçu, en 2006, le Prix du Mérite de la Société canadienne de recherche opérationnelle. Enfin, il est membre de la Société royale du Canada depuis 2006.

Gilles Dostaler était professeur à l’UQAM depuis 1975. Il a d’abord enseigné au Département de sociologie jusqu’en 1979, puis, au Département des sciences économiques. Au cours de sa carrière, il a été professeur invité dans plusieurs institutions, dont Paris, Grenoble et Toulouse.

Engagé dans son domaine de recherche, Gilles Dostaler était membre associé du Pôle d’Histoire de l’Analyse et des Représentations Économiques (PHARE) et du Laboratoire d’Étude et de Recherche sur l’Économie, les Politiques et les Systèmes Sociaux (LEREPS). Il a fait également partie de plusieurs comités scientifiques et de rédaction. Il s’intéressait principalement à l’histoire de la pensée économique au 20e siècle, au keynésianisme et au néolibéralisme, de même qu’aux travaux de Keynes, Hayek et Friedman.


2006

Jorge E. Niosi

Remis à un professeur chercheur établi, ce prix a été décerné à Jorge E. Niosi du Département de management et technologie. En poste à l’ESG UQAM depuis 1970 le professeur Niosi est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en gestion de la technologie de l’ESG UQAM. Il est auteur, coauteur ou éditeur de treize livres, plus de quarante articles scientifiques et quelque quarante contributions à des ouvrages collectifs publiés au Canada et à l’étranger. Il a reçu le Prix « John Porter » de la Canadian Sociological Association et il est membre de la Société Royale du Canada depuis 1994. De 1986 à 1995, il a été directeur du Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie cofinancé par l’UQAM et l’Université de Montréal.


2005

Nicolas Marceau

Remis à un professeur chercheur établi, ce prix, d’une valeur de 3 000 $, a été décerné à Nicolas Marceau du Département de sciences économiques. En poste à l’ESG UQAM depuis 1996, le professeur Marceau est directeur du Centre interuniversitaire sur les risques, les politiques économiques et l’emploi (CIRPÉE). Ses principaux intérêts de recherche portent sur l’économie et les finances publiques, l’analyse économique du droit et l’économie du développement. Il a publié une quinzaine de communications scientifiques dans plusieurs revues prestigieuses, dont le American Economic Review et le International Economic Review, et a prononcé des conférences dans plusieurs universités canadiennes, américaines et japonaises.

Édition 2019-2020

Règlements du concours | Prix pour la relève

Le prix est remis à la suite d’un appel de candidatures afin de souligner l’excellence de la recherche d’un professeur en carrière qui a obtenu son doctorat depuis moins de 7 ans en date du 7 janvier 2020.

Les critères d’évaluation des candidatures :

  • le rayonnement (publications, communications et activités de transfert) : 50 % ;
  • le financement de la recherche (subventions et contrats de recherche) : 50 % ;

Une subvention de recherche de 11 500 $ (ou un dégrèvement) , sera remis au récipiendaire, selon son choix.

Dossier de candidature

Les dossiers de candidature pour les Prix doivent être soumis par les candidats et doivent contenir les informations suivantes :

leur CV commun canadien- version générale, qui inclut les réalisations et la liste complètes des publications (format FRQSC) depuis le début de leur carrière ;

deux lettres d’appui : L’une d’entre elles peut provenir du département d’attache ; d’une unité de recherche ou d’un collègue chercheur et l’autre doit provenir d’un pair externe. Ces deux lettres doivent clairement démontrer pourquoi le candidat devrait se voir accorder le Prix relève professorale en recherche de l’ESG UQAM.

Processus de sélection

Le comité d’évaluation des candidatures, président par le Vice-doyen à la recherche de l’ESG UQAM,  est constitué de deux membres du Comité de la recherche de l’ESG UQAM et d’un Vice-doyen à la recherche d’une autre faculté de l’UQAM.

Les prix seront remis en février.

Les noms des candidats non-récipiendaires d’un prix resteront confidentiels.

Date limite et dépôt des dossier

Date limite pour soumettre les candidatures : Mardi,  7 janvier 2020, 17h.

Le dossier de candidature doit être transmis par courriel à l’adresse vdr-esg@uqam.ca, à l’attention de Fabien Durif, vice-doyen à la recherche de l’ESG UQAM.

Règlements du concours | Ambassadeur en recherche de l’ESG

Le prochain concours aura lieu à l’automne 2020.

Le prix Ambassadeur en recherche de l’ESG est remis à la suite d’un appel de candidatures. Le concours est lancé au deux ans. La première édition du concours a lieu à l’automne 2018 et la date limite pour déposer les candidatures est le 25 février 2019. Le statut d’Ambassadeur-rice d’un pôle d’excellence de la recherche ESG sera remis en avril afin de débuter son mandat le 1er juin 2019. Le prochain concours sera lancé à l’automne 2020.

Le concours a pour objectifs de :

  • Reconnaître la contribution à l’avancement des connaissances scientifiques d’un-e professeur-e établi(e) de l’ESG dans son domaine;
  • Soutenir financièrement la réalisation ou la concrétisation d’une programmation de recherche d’un-e professeur-e;
  • Promouvoir l’excellence de la recherche scientifique réalisée par nos professeurs au sein de nos cinq pôles d’excellence en recherche.

Admissibilité

  • Professeur(e) depuis 10 ans ou plus dans un poste de professeur régulier;
  • Les récipiendaires des Prix carrière de 2005 à 2016 sont admissibles.

Prix

L’obtention du statut de professeur-e ambassadeur-rice d’un pôle d’excellence en recherche de l’ESG UQAM est pour une période de deux ans. Un dégrèvement et un budget de recherche de 7 500 $ annuellement sera remis à l’ambassadeur. Le professeur devient également membre du Cercle d’excellence en recherche de l’ESG.

Dossier de candidature

  • Un CV commun canadien (version financement de l’un des organismes subventionnaires reconnus en étendant la liste des publications depuis le début de la carrière);
  • Une lettre d’intention du candidat dans laquelle il fait état des ses objectifs de recherche pour les deux prochaines années et en quoi l’obtention du statut d’ambassadeur-rice d’un pôle d’excellence de la recherche de l’ESG UQAM lui permettra de les atteindre (2 pages maximum) ;
  • Une programmation de recherche fondamentale et de transfert de connaissance pour les deux prochaines années (4 pages maximum).

Critères

Les critères d’évaluation des candidatures sont :

  • Qualité de la programmation de recherche et de transfert (50%) : originalité; contribution par rapport à la littérature existante; pertinence de la recherche pour le milieu académique et professionnel; méthodologies envisagées; retombées de la programmation en termes de publications, de communications et d’activités de transfert;
  • Qualité du cv et du dossier (50%) : (1) publications, communications, livres, chapitres de livres, autres; (2) financement de la recherche (subventions et contrats de recherche); (3) formation de la relève scientifique (direction de mémoires, thèses et stages postdoctoraux, enseignement aux études de cycles supérieurs); (4) lettre d’intention.

Comité de sélection

Présidé par le vice-doyen à la recherche, le comité est composé d’un membre du Comité de la recherche, d’un membre du Comité des leaders du Cercle d’excellence en recherche de l’ESG UQAM, d’un professeur(e) d’une autre institution et du vice-recteur ou vice-rectrice à la recherche, à la création et à la diffusion de l’UQAM.

Engagement du récipiendaire

Le récipiendaire devra :

  • présenter une conférence par an (deux conférences au total) devant la communauté de l’ESG UQAM pour faire état de ses travaux dans son domaine ;
  • Participer aux Journées de l’innovation de l’ESG ;
  • S’identifier via la « signature ambassadeur-rice » dans l’ensemble des activités.