Programme court de 2e cycle sur la prévention et la détection de la fraude comptable

Présentation

Le programme court de 2e cycle sur la prévention et la détection de la fraude comptable de l’ESG UQAM est un programme unique qui offre des connaissances pratiques et théoriques de lutte contre la corruption et la cyberfraude. Il permet aux étudiants de développer, entre autres, une expertise en juricomptabilité et cybersécurité et les préparent à obtenir les certifications CFE (Certified Fraud Examiner) et CFF (Certified in Financial Forensics).

Le programme comporte 4 cours (12 crédits).

Plusieurs partenaires du programme :

Le programme fait intervenir nombreux spécialistes et experts dans le domaine et répond spécifiquement aux besoins des étudiants, des professionnels et des entreprises.

Témoignages de diplômées du programme court de 2e cycle sur la prévention et la détection de la fraude comptable de l’ESG UQAM

La fraude ne date pas d’hier, mais les scandales financiers des dernières années ont mis en lumière plusieurs stratagèmes de fraude ainsi que les intentions de ceux qui les ont commises. Dans les médias, nous avons souvent entendu parler des personnes qui les ont perpétrées, mais rarement de celles qui ont mené l’enquête.

Lorsque ce type de scandale survient, qui appelle-t-on pour nous éclairer sur ce qui s’est passé ? Qu’est-ce qui doit être fait pour démontrer la fraude ? En quoi consistent les responsabilités d’une personne qui enquête?

Ces questions faisaient partie, entre autres, des nombreuses questions que j’avais en tête avant d’entendre parler du programme court de deuxième cycle en prévention et détection de la fraude comptable. C’est lors d’une séance d’information que j’ai su que ce programme m’aiderait à répondre à ces questions en plus de me permettre de savoir si une carrière dans le domaine était envisageable.

Le programme m’a permis, notamment, de rencontrer des professionnels du milieu de la prévention et la détection de la fraude. Cela m’a fait découvrir leurs tâches et leurs responsabilités. Fait intéressant, de nombreux conférenciers invités sont venus nous parler de leur travail durant les cours, ce qui nous a fait découvrir une panoplie de postes dans le domaine. J’ai apprécié le fait que les professeurs et les chargés de cours étaient hautement compétents dans leur domaine respectif (enquête, quantification de pertes financières, etc.) et qu’ils nous transmettaient la matière avec passion.

J’ai également aimé l’équilibre entre la charge d’étude, le travail et la vie familiale. La charge de travail était bien dosée et j’ai remarqué que les évaluations
étaient représentatives de la matière vue en cours. J’ai également apprécié l’équilibre entre la théorie et la pratique dans les cours.

En plus des professeurs et des chargés de cours, j’ai constaté que les étudiants provenaient de divers horizons (enquêteurs en fraude fiscale, policiers, comptables, etc.). Cela m’a permis de prendre connaissance de l’expérience de chacun par rapport à la fraude et d’avoir des échanges intéressants sur leur réalité professionnelle (corps policier, cabinet comptable, organisations privées et publiques, etc.).

Le programme m’a également aidé à obtenir la certification de Certified fraud Examiner (CFE) décerné par l’Association of Certified Fraud Examiners (ACFE). Le partenariat entre le programme et l’ACFE m’a permis d’apprendre, en partie, la théorie en anglais, ce qui a été un atout pour passer l’examen. De plus, la matière vue dans les cours ainsi que les nombreuses simulations d’examen ont joué un grand rôle dans ma réussite de l’examen. Cette certification m’a aidé à obtenir une crédibilité auprès des employeurs et des clients ainsi que de participer aux activités organisées par l’association. Les diverses publications, les formations et les conférences offertes permettent de maintenir le praticien au courant des nouveautés dans le domaine.

Finalement, grâce aux activités organisées par le programme, j’ai pu effectuer du réseautage et rencontrer des employeurs potentiels. Le programme m’a donné les outils nécessaires pour me permettre de savoir si un poste dans le domaine de la prévention et la détection de la fraude pouvait m’intéresser et de décrocher un poste chez un employeur de choix !

Audrey de Rancourt-Raymond, conseillère en juricomptabilité chez Demers Beaulne
Diplômée en 2019

Passionnée par les enjeux éthiques et stratagèmes de fraudes comptables, le programme court de deuxième cycle sur la prévention et détection de la fraude comptable de l’ESG à l’UQAM est vraiment venu m’interpeller. 

Ce programme m’a permis d’approfondir mes connaissances dans le domaine de l’éthique, de la juricomptabilité et dans l’analyse de problématiques reliées à la fraude tout en élaborant des solutions et la mise en œuvre de systèmes de prévention.

Quel plaisir j’ai eu à suivre les différents cours, puisque les enseignants sont très compétents et œuvrent dans le domaine en tant que spécialistes.

Grâce à l’excellence du programme, je recommande à toutes personnes ayant un intérêt particulier lié à la fraude de se lancer dans l’aventure!

Nadia Modeste CPA, CGA, spécialiste de l’impôt international pour l’Agence du revenu du Canada
Diplômée en 2019

La fraude… un mot qu’on entend depuis plusieurs années, mais qui, à mon avis, n’est pas encore pris assez au sérieux par la population en général et par les gestionnaires d’entreprises. La plupart des gens savent que la fraude existe, mais ils se disent, souvent à tort, que « cela ne m’arrivera pas ». Par contre, lorsque la fraude frappe à notre porte, celle-ci peut avoir de graves conséquences. Elle peut briser des rêves, ruiner des vies et détruire des réputations.

Lorsqu’un ami m’a parlé du programme court de 2e cycle sur la prévention et la détection de la fraude comptable offert à l’ESG UQAM, une petite étincelle s’est allumée. J’ai toujours voulu savoir comment prévenir et détecter la fraude pour être en mesure d’agir promptement si jamais un jour je devais y faire face. Je me suis dit que c’était ma chance d’en savoir plus sur le monde de la fraude et de comprendre pourquoi et comment les fraudeurs s’y prennent. Alors, un 31 décembre, juste avant de me rendre à une soirée d’amis, j’ai décidé de m’installer à mon ordinateur et de m’inscrire au programme.

Le programme offre une gamme de cours diversifiés, nous permettant de nager dans le domaine de la cybersécurité, des enjeux éthiques, des procédures d’enquêtes et d’investigation et dans l’examen et l’analyse de la fraude elle-même.

Au cours du programme court, j’ai eu le privilège de rencontrer des professeurs, des chargés de cours et des conférenciers compétents et passionnés par leur travail.Ceux-ci étaient toujours prêts à discuter de cas réel auquel ils ont fait face au cours de leurs carrières et surtout à nous transmettre leur savoir et expérience. Pour pouvoir démasquer les fraudeurs, il faut être en mesure de penser comme un fraudeur et avoir une avance sur eux. Je crois fermement que pour y arriver, cela commence par l’éducation dans les écoles, mais aussi en entreprise et à la maison.

Ce programme m’a permis d’élargir mes horizons, ma façon de voir les choses dans mon travail quotidien, de mieux évaluer les risques en entreprise, d’être plus vigilante autant dans ma vie professionnelle que personnelle et d’être mieux outillée pour faire face à ce fléau qu’est la fraude.

Voici un programme qui gagne à être connu!

Kylla Coates, CPA, CMA, MBA, CFE, chef comptable chez Stornoway
Diplômée en 2019

Pour plus d’information sur le programme court de 2e cycle sur la prévention et la détection de la fraude comptable

514 987-3000, poste 8479
pcprev-fraude@uqam.ca

Description complète du programme et conditions d’admission >

Retour à la liste des programmes >

M. Adm. par cumul de programmes

L’École des sciences de la gestion propose un cheminement prédéterminé de 45 crédits, combinant le DESS en gestion, un programme court de 2e cycle ainsi qu’une activité d’intégration, en vue de l’obtention de la maîtrise en administration (M.Adm.).

Le DESS en gestion est le programme principal à suivre auquel s’ajoute le choix d‘un programme court de 2e cycle dans l’un des domaines spécialisés approuvés. L’étudiant a la flexibilité d’amorcer sa formation par le DESS en gestion ou de poursuivre après un programme court.

L’activité obligatoire d’intégration des formations, dernier cours du cheminement, vient consolider les acquis en servant d’axe intégrateur et en explorant l’organisation dans sa globalité et ses interrelations.

Carrières

L’ESG+, continuum de services entre l’académique et le monde des affaires de l’ESG UQAM, offre un service de gestion de carrière afin d’outiller les étudiants et diplômés de l’École en vue de faciliter leur insertion sur le marché du travail. Il tend également à devenir un partenaire privilégié pour toute entreprise désirant combler des besoins en matière de recrutement dans le domaine de la gestion.

L’ESG+ offre un programme de mentorat, des conférences et ateliers, des rencontres privées avec des conseillers à l’emploi en plus de mettre à disposition une multitude d’outils pour faciliter l’intégration au marché du travail.

Consultez le site de l’ESG+ | Gestion de carrière >

Bourses

Plusieurs centaines d’offres de bourses sont annuellement accessibles aux étudiants de l’ESG UQAM afin qu’ils soient supportés financièrement dans la poursuite de leurs études universitaires.

Vous pourriez être l’un d’entre eux.

Consultez le site du vice-décanat à la recherche

Plusieurs bourses sont aussi offertes aux étudiants étrangers.

Consultez la page sur les bourses d’études offertes aux étudiants étrangers.

Vie étudiante

L’ESG UQAM permet à ses étudiants de vivre une expérience unique, de l’intégration au milieu universitaire jusqu’à l’insertion professionnelle, en contribuant à créer un environnement favorable à l’apprentissage et à l’épanouissement.

Les enseignants de l’École contribuent à créer un environnement d’études stimulant par leur disponibilité et leur engagement. Les étudiants apprécient la souplesse des programmes, la flexibilité des horaires, les pédagogies novatrices et la convivialité du contexte d’étude.

Les étudiants de l’ESG sont des adversaires redoutables dans l’ensemble des compétitions interuniversitaires (Jeux du commerce, Relève marketing, Symposium GRH, concours de cas en tourisme, simulation des Nations unies, MBA Games et bien davantage).

Sports

Tous les étudiants de l’ESG UQAM ont accès au Centre sportif sans frais. De plus, l’UQAM héberge huit équipes, les Citadins, qui compétitionnent sur la scène interuniversitaire québécoise et canadienne.

  • Soccer féminin
  • Soccer masculin
  • Basketball féminin
  • Basketball masculin
  • Cross-country
  • Badminton interuniversitaire
  • Cheerleading
  • Volleyball féminin

Consultez le site du Centre sportif

Association étudiante

L’association étudiante de l’ESG UQAM est l’AéESG. Elle se donne pour mandat d’offrir aux étudiants de l’École une multitude de services facilitant la vie étudiante (Salon G, Service de livres usagés, l’agenda, le service de reliure pour les thèses ou les mémoires, plusieurs événements sociaux, la mosaïque gratuite, la ligne vestimentaire, le site Internet, etc.).

Consultez le site de l’AéESG